Colonies ouvre deux nouvelles résidences de coliving franciliennes avec in'li

Ces deux résidences sont situées respectivement dans les centres-villes de Bagnolet et de Colombes

Publié le 11 février 2021

Colonies le pionnier français du coliving, annonce l'ouverture de deux nouvelles résidences de coliving aux côtés d'in'li, la filiale du Groupe Action Logement, dédiée au logement intermédiaire. Situées respectivement dans les centres-villes de Bagnolet et de Colombes, à proximité des transports, les résidences Moulin et Yves s'adressent principalement aux jeunes actifs et salariés des classes moyennes pour leur permettre d'accéder plus facilement au logement. Après plusieurs succès en France et en Europe, la start-up accélère son développement et réaffirme encore une fois la pertinence de son concept de logement « clé en main », facile à louer, flexible et accueillant.

Une nouvelle expérience du logement

Comme dans les autres lieux de vie précédemment ouverts par Colonies, ces nouvelles résidences ont pour ambition d'offrir à leurs locataires les avantages d'un logement privatif tout en leur permettant de profiter de grands espaces communs et de services de grande qualité. Les deux lieux ont été rénovés avec la participation de l'Entreprise Générale SPECV et du cabinet d'architectes Posto29.

La résidence Moulin, située aux portes du 20e arrondissement de Paris, offre 11 chambres privées et est aménagée autour de deux grands jardins et d'espaces partagés tels qu'une salle de home cinéma. Située à Colombes, à 15 minutes de la Défense, la résidence Yves offrira quant à elle un jardin d'hiver intérieur, un jardin, un espace barbecue, une salle de divertissement, ainsi qu'un espace de gym en intérieur à ses 10 futurs locataires.

Dans les deux résidences, différents formats de logements seront disponibles pour les aspirants résidents : chambre avec salle de bain privée, chambre avec salle de bain partagée, studio ou studio XL pour deux locataires.

Dans un souci constant de faciliter l'accès au logement, Colonies promet des démarches simplifiées, avec un système de pré-réservation en ligne facilité, ainsi qu'une très grande flexibilité locative, la seule garantie demandée étant une preuve de la situation financière ainsi qu'une pièce d'identité. Enfin, au quotidien, Colonies assure à ses locataires un ensemble de services inclus dans le loyer final : assurance logement, eau, chauffage, électricité, mais aussi petits consommables, internet haut débit, et ménage...

Une collaboration avec in'li pour un accès plus facile au logement

Depuis sa création, Colonies fait le choix de remettre le locataire au centre de l'expérience de logement. C'est dans la continuité de cette logique que la start-up a monté ces projets avec in'li, leader du logement intermédiaire en Île-de-France. Le but de cette collaboration est de permettre aux jeunes actifs et aux salariés des classes moyennes (jeunes actifs, nouveaux arrivants dans une ville, actifs en mission pendant quelques mois, célibataires géographiques, personnes récemment divorcées...) d'accéder plus facilement au logement et de promouvoir le lien entre le logement et la mobilité personnelle et professionnelle.

Après l'ouverture de ces deux premières résidences, trois nouvelles ouvertures de maisons sont prévues en 2021 dans le cadre de ce partenariat, à Issy-les-Moulineaux, Romainville et Suresnes.

«Nous sommes très fiers et heureux de ce partenariat avec in'li. Notre mission est commune : fournir des logements de qualité, abordables et proches des bassins d'emplois aux jeunes salariés franciliens» explique François Roth, cofondateur de Colonies.

Benoist Apparu, Président du Directoire d'in'li souligne que « la colocation est une des étapes du parcours résidentiel particulièrement adaptée aux besoins et aspirations des jeunes actifs. Elle leur permet d'accéder à un logement à loyers modérés, de bénéficier d'un espace privé et d'espaces partagés. Dans le contexte actuel, avec un respect strict des gestes barrières, cela concoure également à rompre l'isolement qui touche particulièrement les jeunes depuis le début de la pandémie ».


FERMER