Wojo lance Wojo for Impact

Soutenir des projets à impact positif : favoriser des jeunes pousses ou des associations qui portent des projets utiles pour la société

Publié le 29 juin 2020
Wojo lance Wojo for Impact

Wojo, leader français du coworking, accompagne depuis sa création les mutations du monde du travail en offrant des solutions conçues pour les entreprises et des lieux adaptés aux nouveaux usages.

Wojo souhaite aujourd'hui aller plus loin, en s'engageant dans une logique vertueuse : débusquer les bureaux temporairement inutilisés dans ses immeubles pour les proposer à des entreprises ou associations à impact qui partagent ses valeurs, telles que l'esprit d'entreprendre, le bien-être au travail, la connexion des talents et l'engagement environnemental.

Une démarche « anti-gaspi »

En lançant son programme Wojo for Impact, Wojo souhaite démontrer qu'il est possible de mutualiser et d'optimiser l'immobilier tertiaire pour lutter contre le « gaspillage immobilier et énergétique », en favorisant par la même occasion des projets en faveur d'un monde plus responsable.

Avec plus de 55.000 m2 d'espaces de coworking situés en Ile-de-France et à Lyon, Wojo, à l'instar de tous les opérateurs de bureaux, dispose régulièrement de bureaux libres dans ses sites, pour une durée déterminée. Cela s'appelle de la vacance « frictionnelle ». Des espaces vides qui donnent à réfléchir, quand on pense aux difficultés de certaines entreprises à s'installer, et à l'importance d'utiliser pleinement chaque bâtiment pour ne pas gaspiller l'énergie.

L'envie d'accompagner et de soutenir l'esprit d'entreprendre « responsable »

Wojo for Impact s'adresse en priorité aux entreprises, jeunes pousses, associations qui innovent pour préparer le monde de demain et/ou rendre celui d'aujourd'hui meilleur, en portant des initiatives sociales et environnementales innovantes. Des organisations qui ont des idées mais pas toujours des moyens à la hauteur.

Le programme s'adresse également aux entreprises mises en grande difficulté par la crise sanitaire. Wojo se propose ainsi de les épauler pour les aider à traverser au mieux cette période inédite.

Concrètement, Wojo se propose de mettre ses bureaux privatifs non loués à leur disposition, pour une durée maximale déterminée (2 ans) à des prix ultra concurrentiels (à partir de 230 € par poste, par mois à Lyon, et 299 € en région parisienne), incluant tous les services Wojo, l'accès illimité à son réseau de 300 espaces partagés et l'ouverture à sa communauté de 6000 membres. En contrepartie, les bénéficiaires acceptent de prendre leurs quartiers dans le site qui leur sera proposé en fonction des espaces disponibles et de partager, s'il le faut, leur bureau avec une autre équipe sélectionnée.

Un appel à candidature ouvert jusqu'au 31 décembre

Un appel à candidatures sera prochainement lancé sur le site Wojo (https://www.wojo.com/landing/wojo- for-impact/) et relayé par des partenaires (incubateurs, réseaux d'investisseurs...) auprès de leurs écosystèmes. Un cahier des charges stipule les critères de sélection du programme Wojo for Impact.

Wojo estime à 5% la part de postes vacants en bureaux privatifs, soit 300 postes disponibles pour le programme Wojo for Impact.

«Les Français ont l'esprit et l'envie d'entreprendre. Notre pays compte aujourd'hui plus de 10 000 startups, et plus de 19% des 18 ans et plus ont l'intention de fonder ou reprendre une entreprise (source : baromètre de l'Observatoire de l'AFE, oct. 2018). Le tissu associatif est également très riche. Un Français sur quatre est bénévole dans une association, et plus d'une association employeur a un ou deux salariés (source : Baromètre France Bénévolat / IFOP, mars 2019).

Nous avons, de par notre métier, une connaissance accrue des attentes et des besoins de ces petites structures. Nous les côtoyons au quotidien et les accompagnons dans leur business. Avec «Wojo for Impact», nous poussons cette mission un cran plus loin, avec une vision sociétale qui s'appuie sur deux ambitions, la première étant de favoriser des jeunes pousses ou des associations qui portent des projets utiles pour la société, la seconde étant de lutter contre la vacance stérile et le gaspillage énergétique.

Qui plus est, ce programme, en construction chez Wojo depuis plusieurs mois, se voit renforcé par la crise inattendue que nous vivons. Beaucoup d'entreprises vont avoir besoin, dans les mois à venir, de trouver des solutions ultra flexibles pour ne pas mettre la clé sous la porte. Nous espérons donner l'exemple et nous faire le porte-voix d'une mutualisation et d'une optimisation du service immobilier aux entreprises.» commente Stéphane Bensimon, CEO Wojo.


FERMER